22 juin 2021

Petit Nuage

Écrit par Juliette Mantelet

Le temps d’un expresso

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Petit Nuage, c’est L’Invitation au voyage, pour reprendre les mots de mon poète adoré. Gianni et Matthieu, les patrons et fondateurs, nous accueillent dans une esthétique qui mélange l’aviation et les décors des trains mythiques. Les tables sont sur des roulettes. La cuisine ouverte, où l’on peut contempler Matthieu jouer de ses couteaux ou flamber des crevettes, est conçue sur le modèle d’un wagon de train métallisé, une hélice d’avion trône au-dessus du bar, et la carte de visite distribuée à la fin du repas n’est autre qu’une petite carte postale avec son enveloppe. 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Niveau cadre, on est bien. Parlons maintenant de la nourriture, après tout c’est pour ça qu’on est là. Petit Nuage, c’est la cuisine du monde dans toute sa splendeur. Revisitée au barbecue. Une cuisine qui rend hommage à la diversité, la vraie. Celle qui s’enrichit de l’autre, qui mêle sans distinction, fusionne. Annonciatrice, peut-être, du monde de demain. Les naans à la truffe côtoient un onglet de bœuf, un tataki de saumon ou des ravioles. L’association de la feta et de la menthe dans les ravioles est à tomber, on s’exalte de la tendresse du saumon qui se découpe sans fourchette, du moelleux des cheese naans… Aucune fausse note, c’est frais, c’est inventif, de saison, toujours finement relevé, entre coriandre, sésame ou gingembre. Mon palais est sous le charme à chaque fois que j’y retourne.

 

Le dîner prend la forme d’une farandole de petites assiettes à partager, dans la convivialité, même si, à vrai dire, on se bat sans pitié pour avaler la dernière bouchée. On rend nos assiettes immaculées, plus une miette, elles pourraient même sauter l’étape vaisselle. Difficile de faire un meilleur compliment au chef. J’adore ce concept, qui nous permet de tout tester, de ne plus ressentir cette panique au moment du choix, la peur de se tromper. Là, au contraire, on échange sur les saveurs, on regoûte, on s’emballe, on défend notre assiette préférée. Un petit conseil quand même, chez Petit Nuage, prenez tout ! 

Petit Nuage, c’est aussi un bar à cocktails où Gianni, mixologue, secoue ses shakers dans une chorégraphie parfaitement maîtrisée pour vous préparer des cocktails subtils, fruités, uniques. Oubliez le Spritz, trop classique. Tentez plutôt les cocktails “création.” Mes coups de cœur, le “Cache moi ça”, cachaça, liqueur de vanille, citron vert et jus de maracuja et le “Petit Nuage”, gin, liqueur de fleur de sureau, concombre, lime… Tout simplement deux des meilleurs cocktails que j’ai pu boire. Doux comme des nuages, ça tombe bien.

 

Alors vous êtes conquis.e ? La table déjà réservée ? Et encore, j’ai oublié de mentionner Daisy, l’adorable serveuse. Spontanée, naturelle, souriante, décontractée. C’est simple, on a l’impression de dîner chez des ami.e.s tant l’accueil est convivial. Je conclus avec cette phrase de ma mère avec qui j’y suis allée dîner : “Ça, ce sont des jeunes qui ont de l’avenir”. Longue vie à Petit Nuage.

Petit Nuage
51 rue Basfroi
75011 Paris 

Je laisse mon premier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Écrit par

Juliette Mantelet

Photos par

Juliette Mantelet
Petit Nuage

Articles en lien