22 avril 2021

On est chez nous

Écrit par Ségolène Montcel

Le temps d’un expresso

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Il y a de ces podcasts qu’on écoute le temps d’un trajet, l’esprit qui divague et qui s’évade. On ne cesse de se raisonner, de chercher à se recentrer. Pas réellement concentré.e, mais apaisé.e de cette présence sonore qui vient combler le vide entre dix stations. Et puis, il y a “On est chez nous”. Ce podcast pour lequel tu te demandes à chaque minute comment tu as pu ne pas l’écouter plus tôt et surtout, comment c’est possible que tu n’aies pas à débourser un seul euro pour un contenu d’une telle qualité.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
femme_jeune_rue_ville

Porté par Sophie-Marie Larrouy, produit par Binge Audio, diffusé sur Spotify, “On est chez nous” traverse la France à la recherche d’histoires avec un petit h et un grand intérêt.  

Durant dix épisodes, on entend des anonymes livrer leur récit de vie. Au fil de la conversation, l’anecdote devient secret de famille, honte inavouée, plus belle réussite, drame amical qui te mettent littéralement les larmes aux yeux et te font rire aussi, aux larmes. En intense immersion, tu poursuis l’appât d’une voix familière et connivente : celle de Sophie-Marie, cette dernière qui a le don des apartés et des mises en contexte bien salées. Elle te raconte, par exemple, cet homme magnifique et charismatique rencontré en soirée, celui qui attire tous les regards par son aura naturelle, et toi tu le vois le gars, tu l’imagines et puis tu l’entends, et tu comprends par la belle métaphore de Sophie-Marie ce qui va t’arriver :

Cet homme c’est comme une pièce qu’on détapisse : on ne sait pas ce qu’il y a en dessous, ni quel motif, ni combien de couches. Mais il y a une surprise et je n’étais pas prête à ce que j’allais découvrir…“. 

“On est chez nous” c’est le pouvoir du son, la narration rendue thriller. Sophie-Marie nous fait redécouvrir la magie de la rencontre et du récit, tu ressors de cette écoute assez déboussolé.e, comme si d’un coup tu avais enfilé des lunettes différentes, celles de la curiosité. Derrière chaque personne, plus ou moins prolixe, se cache une histoire que tu n’aurais jamais soupçonnée. Et connaître l’autre, c’est sortir des clichés, pour mieux affirmer que chacun appartient à ce monde, quand bien même il.elle ait fait une grosse grosse bêtise de jeunesse, soit devenu.e druide et… je vais m’arrêter là avant de te spoiler. 

 

En fait, ce podcast donne envie d’arrêter les gens dans la rue, de les asseoir à un banc, d’ouvrir un bon cidre glacé et de leur demander ce qu’ils ont vécu. Et ça, c’est vraiment ce dont le monde a besoin en ce moment. 

 

Pssst la saison 2 sort le 6 mai 🔥

 

Écrit par

Ségolène Montcel

Photos par

Binge Audio

Articles en lien